A6/A7 Boulevard urbain ?

Il y a un an que l’annonce du déclassement de l’autoroute a été faite, mais depuis rien n’a avancé, la Métropole réfléchi à ce qu’elle pourrait faire, bien que depuis début novembre le financement de la portion déclassée soit à la charge des Grands Lyonnais !

Echéance cinq ans !

Tous les jours, cent quinze mille véhicules circulent entre Limonest et Pierre-Bénite, dont quinze à 20% de transit, c’est-à-dire que plus de 80% de la circulation est locale, sachant qu’il y a en moyenne 1,15 personne par voiture.

Afin de transformer dans les cinq ans qui viennent la portion d’autoroute déclassée, l’UDI propose de créer un métrobus de deux cents places, qui roulerait sur une voie réservée et pourrait avoir deux ou trois arrêts, dont la fréquence serait toutes les deux minutes, ainsi que de favoriser le covoiturage à raison de trois personnes par véhicules qui pourraient à ce moment-là utiliser la voie réservée. Cette formule qui permettrait de rejoindre Perrache en moins d’un quart d’heure, autoriserait à neuf mille huit cents voitures par jour, de circuler dans chaque sens, soit 40% de plus qu’aujourd’hui.

Pour cela, il est nécessaire de créer au nord et au sud, des parcs relais d’un minimum de quinze mille places.

« Les lyonnais n’auraient pas dû se réjouir si rapidement du déclassement, précise Denis Broliquier maire du 2e arrondissement, car désormais la Métropole paie, la pollution continue, les bouchons sont toujours là, et il n’y a pas à court terme, de perspective d’avenir ».  En effet, la réalisation de l’Anneau des sciences qui a tant fait de bruit il y a quelques années, n’avance pas si vite que prévue, et les grands contournements est ou ouest sont repoussés … aux calendes grecques !

La proposition de l’UDI devrait être étudiée par la Métropole, quite à proposer quelques variantes,

car si elle est faisable, les aménagements prévus sur « ce futur boulevard urbain » seraient réalisables à moins longue échéance.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.